Afrique : BAD vulgarise son nouveau Plan d’action multisectoriel pour la nutrition

      Commentaires fermés sur Afrique : BAD vulgarise son nouveau Plan d’action multisectoriel pour la nutrition

La Banque africaine de développement (BAD) organise des manifestations régionales de diffusion de son Plan d’action multisectoriel pour la nutrition (2018-2025), récemment adopté. La première rencontre de cette série aura lieu le mardi 4 décembre 2018 en son siège à Abidjan (Côte d’Ivoire). L’objectif est celui d’obtenir l’adhésion des parties prenantes pour une mise en œuvre efficace.

En effet, ce premier événement va se dérouler à l’Auditorium de la BAD le 4 décembre prochain de 8 h 30 à 13 heures locales. Il fournira une plate-forme permettant de définir la voie à suivre pour améliorer la politique et la programmation multisectorielles de la nutrition.

La Banque a adopté le Plan d’action multisectoriel pour la nutrition, afin d’orienter et de coordonner la mise en œuvre de la dimension de nutrition intégrée dans ses documents de stratégie, en particulier la stratégie Nourrir l’Afrique et la Stratégie en matière de capital humain.

Chaque année, la morbidité et la mortalité infantiles, ajoutées à l’altération du développement cognitif, physique et économique causée par la malnutrition coûtent 25 milliards de dollars américains à l’Afrique. Pourtant, ces pertes sont presque entièrement évitables.

Grâce à ce plan d’action, et à la mise en place d’une « infrastructure de la matière grise » à l’échelle du continent, la Banque servira de catalyseur aux investissements axés sur la nutrition dans différents secteurs qui permettront une réduction de 40 % du retard de croissance sur tout le continent d’ici 2025, en mettant l’accent sur l’investissement dans la promotion d’aliments sains, variés et nutritifs.

En outre, le plan accordera la priorité aux groupes de population vulnérables, notamment les femmes enceintes, les mères allaitantes, les femmes en âge de procréer et les nourrissons et les jeunes enfants, en mettant tout particulièrement l’accent sur les 1 000 premiers jours de vie.

Les activités de diffusion régionales visent à mettre en évidence les objectifs du plan d’action et le rôle des partenariats. Elles permettront aussi de mieux faire connaître l’initiative African Leaders for Nutrition et d’offrir une instance permettant à toutes les parties prenantes de discuter de la marche à suivre.

Un certain nombre d’activités de diffusion du plan d’action pour la nutrition sont prévues en décembre 2018 et en avril 2019 à Abidjan, Pretoria, Nairobi, Tunis et au Nigeria.

Gérard KANGOMBE | Zoom Eco

.