Afrique du Sud: cinq policiers et un militaire tués par un gang armé

0
17

Cinq policiers et un soldat ont été tués par un gang armé lors de l’attaque d’un commissariat de police mercredi dans une petite ville du sud-est de l’Afrique du Sud. 

Le gang a pris d’assaut le commissariat d’Engcobo, dans la province du Cap oriental, peu après minuit mercredi, ouvrant le feu sur les policiers et prenant en otage deux d’entre eux.

« Aux petites heures du matin, six personnes ont été tuées lorsque des voleurs ont attaqué le commissariat d’Engcobo », a déclaré à l’AFP le porte-parole de la police, Vish Naidoo.

« Cinq des six personnes tuées étaient des policiers en service, trois ont été abattus dans le commissariat quand les voleurs ont ouvert le feu à l’aveuglette », a-t-il ajouté.

Les assaillants ont ensuite emmené dans un véhicule deux autres policiers, dont les corps ont retrouvés plus tard sur le bord de la route. Ils ont également tué un soldat.

La police n’a pas été en mesure de préciser dans l’immédiat les raisons possibles de cet assaut meurtrier.

Les attaques contre la police sont fréquentes en Afrique du Sud, qui enregistre l’un des taux de criminalité les plus élevés au monde.

Au moins 57 policiers ont été tués dans l’exercice de leur fonction entre avril 2016 et mars 2017, selon des statistiques officielles.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.