Afrique du Sud: le prix Zayed du développement durable distingue deux étudiants

      Commentaires fermés sur Afrique du Sud: le prix Zayed du développement durable distingue deux étudiants

Living Machine a aidé Jesse Mwangi et Wuntia Gomda, deux étudiants sud-africains, à remporter le prix Zayed dans la catégorie "Global Secondary School". Le projet des deux jeunes étudiants, qui a séduit le jury, vise d’une part à mettre en place une machine "en vie" pour traiter les eaux grises afin de leur redonner une seconde vie. La deuxième partie du projet consiste à mettre en place des projets d’énergie solaire permettant d’éclairer les citoyens et de promouvoir le développement local. Une récompense qui, selon les lauréats, constitue un encouragement fort: "C’était un grand honneur d’être élu gagnant du Zayed Sustainability Award. Et je suis très motivé pour penser à ce que nous pourrons réaliser chez nous et à son impact. aura sur la vie des gens ", a déclaré Wuntia Gomda.

Le premier prix dans la catégorie "Énergie" a été attribué à Bboxx, une jeune entreprise londonienne qui a déjà installé 150 000 systèmes solaires dans 35 pays, dont plusieurs pays africains. À l'échelle mondiale, plus de 675 000 personnes ont été connectées à des solutions énergétiques propres et abordables. Le lauréat a reçu une somme de 600 000 dollars américains. Cet argent devrait améliorer encore les solutions développées jusqu'à présent.

Le Prix Zayed pour le développement durable est décerné par les Émirats arabes unis à des lauréats du monde entier. Pour l'édition 2019, 2000 applications ont été enregistrées. Ils venaient de 130 pays, principalement africains. Les 66 lauréats récompensés depuis 2008, date du lancement du prix, ont eu, grâce à leurs réalisations, un impact sur la vie de plus de 318 millions de personnes. L'appel à projets pour l'édition 2019 prend fin le 30 mai 2019. Les catégories du Prix Zayed pour la durabilité sont les suivantes: santé, alimentation, énergie, eau et écoles secondaires globales.

Luchelle Feukeng