Arabie saoudite: "Sans l'Ethiopie et l'Erythrée, une alliance de la mer Rouge ne tient pas la route"

      Commentaires fermés sur Arabie saoudite: "Sans l'Ethiopie et l'Erythrée, une alliance de la mer Rouge ne tient pas la route"

Le roi Salman d'Arabie saoudite (au centre) avec le président érythréen Issayas Afeworki (à gauche) et le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed le 16 septembre 2018 à Djeddah. © AP / SIPA

L'Arabie saoudite a récemment annoncé son désir de créer une alliance économique et politique avec six pays riverains de la mer Rouge. Cette initiative est-elle susceptible de réussir? Que dit-il des nouveaux problèmes géopolitiques dans la région? Lighting avec Roland Marchal, chercheur à Ceri-Sciences Po.


Après un désengagement presque total dans les années 90, la présence des États du Golfe dans la Corne de l'Afrique a pris de l'ampleur ces dernières années. Les motivations sont à la fois sûres et économiques, du contrôle de la piraterie au la guerre au Yémen, en passant par le désir de se positionner stratégiquement dans la mer Rouge, voie de commerce essentielle pour la future route de la soie chinoise (une ceinture, une route).

Vous êtes maintenant connecté à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné à Jeune Afrique Digital

Cet article est abonnés seulement


Abonnez-vous à partir de 7,99 €pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà inscrit?

Besoin d'aide pour

Vos avantages abonnés

  1. 1. Accès illimité à tous les articles du site et de l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Profitez avant-première, 24 heures avant leur publication, de chaque numéro et de la série Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique The Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez le bulletin d’épargne quotidien pour les abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Young Africa en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service disponible uniquement pour les abonnements de temps libre.