Cameroun: les hommes des médias s'engagent dans la promotion du développement durable

      Commentaires fermés sur Cameroun: les hommes des médias s'engagent dans la promotion du développement durable

Cameroun: les hommes des médias s'engagent dans la promotion du développement durable

(SID, 1986) Une "décision politique ne prend toute sa dimension que lorsqu'elle est connue, comprise et acceptée"

"Communiquer … c'est agir"; Les professionnels de l’information au Cameroun entendent s’impliquer et se positionner comme des partenaires de poids et de référence pour la réalisation du programme 2030.

Rappelons que 17 objectifs de développement durable (ODD ou Programme 2030) ont été adoptés en septembre 2015 par 193 pays membres des Nations Unies, conformément aux objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). Ils constituent un plan d'action pour la paix, l'humanité, la planète et la prospérité, nécessitant la mise en place de partenariats multipartites. Ils aspirent à transformer nos sociétés en éliminant la pauvreté et en assurant une transition juste vers le développement durable d’ici 2030.

Trois ans après l'adoption par les Nations Unies du Programme de développement durable à l'horizon 2030, il est clair que les médias ne sont pas suffisamment impliqués dans la plupart des actions contribuant à la protection de l'environnement et à la protection de l'environnement. atteindre l’agenda 2030. Ils ont du mal à faire de leur marque un acteur majeur du développement durable et de la RSE. Leur participation et leur contribution au développement durable et à la réalisation du Programme 2030 restent très mitigées.

Compte tenu de leur rôle et de leur impact (communication, information, sensibilisation, éducation), ils devraient participer activement et de manière significative et devenir un partenaire important, un acteur majeur dans la réalisation des objectifs de développement durable. et l'adoption de pratiques responsables par les entreprises et le public pour la protection de l'environnement. C’est pour cette raison que les journalistes et les représentants des médias qui ont comblé ce vide ont pris l’engagement et pris l’initiative de se réunir dans un réseau pour le développement durable et la RSE. Légalisé en septembre 2018, le réseau de journalistes, communicateurs et meneurs de médias pour le développement durable (Green Impact Communication) est une association à but non lucratif qui regroupe les professionnels de l'information et de la communication, dans le but d'accroître le rôle et l'implication des les médias à promouvoir le développement durable et à assurer leur participation effective à la réalisation du Programme 2030.

Fortement que les résolutions des hommes et des femmes des médias se matérialisent par des actions concrètes pour un changement durable des attitudes et des comportements.

[ODD2030]

.