Continental Free Trade: Consultation avec le secteur privé sur la ZLEC au Bénin

      Commentaires fermés sur Continental Free Trade: Consultation avec le secteur privé sur la ZLEC au Bénin

En vue de leur adhésion à la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC), les autorités béninoises ont entamé une série de consultations avec divers organes de la vie socio-économique du Bénin. Hier, jeudi 7 février 2019, le gouvernement a échangé avec des acteurs du secteur privé sur la ZLE.

Le Bénin est sur la voie de l’adhésion à la zone de libre-échange continentale africaine (CFTA). Le pays participe à des consultations nationales pour participer à la zone de libre-échange continentale africaine.

Ainsi, le gouvernement béninois a commencé le jeudi 7 février 2019 à Cotonou, une consultation avec les acteurs du secteur privé, sur les questions relatives à la zone de libre-échange continentale africaine (ACFTA), afin de les encourager à participer au processus de développement du Bénin. La signature de l'accord portant création de ce mécanisme et de ses protocoles, a indiqué Xinhua sur place.

Cette rencontre avec les acteurs du secteur privé fait partie des consultations nationales nécessaires, initiées par le gouvernement béninois avec plusieurs institutions du pays, notamment avec le Parlement ainsi que les acteurs sociaux pour la participation du Bénin à la Zone. Accord de libre-échange continental.

S'exprimant à l'ouverture de la réunion, Dieudonné Coffi Assouvi, directeur des relations économiques et du commerce international du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération du Bénin, a déclaré que la zone de libre-échange continentale africaine offrait de nombreuses opportunités aux opérateurs économiques béninois.

"Avec la zone de libre-échange continentale africaine, les opérateurs économiques du Bénin auront accès non seulement à un vaste marché sur lequel les droits de douane sont supprimés et les mesures non tarifaires réduites, mais également aux nouvelles technologies africaines", il a dit.

Il a également souligné que ce cadre permettrait également aux acteurs du secteur privé au Bénin de promouvoir et de développer les industries béninoises, en particulier celles utilisant des matières premières béninoises. La zone de libre-échange continentale (CFTA) est un projet de zone de libre-échange en cours de création dans la plus grande partie de l'Afrique.

Elle devrait réunir la zone de libre-échange tripartite, qui devrait inclure le Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA), la Communauté de l’Afrique de l’Est (CAE) et la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), avec la Communauté économique des États de l’Afrique centrale ( CEEAC), la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’Union du Maghreb arabe et la Communauté des États sahélo-sahariens.

Le projet vise à réunir au total 55 États dans une zone de libre-échange. En décembre 2018, sur les 55 pays du continent africain, 49 ont déjà signé, dont 15 redresseurs. Le Bénin est donc sur la bonne voie pour intégrer la ZLE.

Par Joël YANCLO