Côte d'Ivoire / International / Afrique50 signe un accord avec le Congo pour l'extension d'une centrale électrique …

      Commentaires fermés sur Côte d'Ivoire / International / Afrique50 signe un accord avec le Congo pour l'extension d'une centrale électrique …

Le président Denis Sassou Nguesso et Alain Ebobissé, directeur général d'Africa50, à l'issue de leur réunion à Addis-Abeba (11/02/2019)

Abidjan, 15 février (AIP) – Lors du sommet de l'Union africaine (UA) à Addis-Abeba (Éthiopie), Africa50, une plate-forme panafricaine d'investissement dans les infrastructures, a signé un protocole d'accord avec l'Union africaine. Le gouvernement de la République du Congo structurera et mobilisera des fonds pour l'expansion de la centrale électrique du Congo (CEC).

Le protocole a été signé lundi, rapporte un communiqué de presse d’Africa50 envoyé vendredi à l’AIP. Le projet comprend l’extension de la capacité actuelle de cette centrale à turbine à gaz de 300 MW à 450 mégawatts à court terme et à 900 mégawatts d’ici 2027.

Africa50 procédera, en collaboration avec les actionnaires actuels de l’usine, à un examen des aspects techniques, financiers et juridiques, tout en mettant à profit son expertise en matière de développement et de structuration financière du projet, pour en assurer la bancabilité et la rendre opérationnelle. . & # 39; investissement.

Par la suite, Africa50 pourrait investir dans le projet avec des partenaires, y compris d'autres institutions de financement du développement et des donateurs du secteur privé.

S'exprimant lors d'une visite de courtoisie du président de la République du Congo, Denis Sassou Nguesso, Alain Ebobissé, président de Africa50, a loué ses efforts pour contribuer au développement du Congo et s'est engagé à apporter son soutien total au projet.

Alain Ebobissé a pour sa part réitéré l'engagement de son organisation d'accroître la capacité de production d'électricité du Congo, par la mise en œuvre rapide et efficace de projets viables et durables dans ce secteur.

Cette signature intervient peu de temps après la conclusion d'un mémorandum d'accord entre la République du Congo, la République démocratique du Congo, Africa50 et la Banque africaine de développement (BAD) pour développer et financer un pont rail-route reliant Brazzaville à Kinshasa.

Africa50 est une plateforme d’investissement créée par les chefs d’État africains et la BAD, dont le mandat est de développer et d’investir dans des projets d’infrastructures à fort impact sur le développement, grâce à la mobilisation de fonds publics et privés, tout en offrant un retour intéressant aux investisseurs. À ce jour, Africa50 compte 30 actionnaires, dont 27 pays africains, la BAD, Bank Al-Maghrib et la Banque des États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO), avec un capital engagé de plus de 870 millions de dollars américains.

(AIP)

cmas

.