La coopération Chine-Afrique sera accélérée par la visite de début d’année du MAE chinois …

      Commentaires fermés sur La coopération Chine-Afrique sera accélérée par la visite de début d’année du MAE chinois …
Par :  |  Mots clés : Chine,Afrique,commentaire
French.china.org.cn | Mis à jour le 03-01-2019

Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi est en Afrique pour une visite du 2 au 6 janvier, dans la continuité d’une tradition de 29 ans selon laquelle l’Afrique est la destination du premier voyage international de M. Wang et de ses prédécesseurs au début d’une nouvelle année.

Cette visite réitère l’importance que la Chine attache à ses relations avec l’Afrique et à la coopération Sud-Sud, et réaffirme l’engagement de la Chine envers la prospérité et le développement communs.

Au cours de son voyage dans quatre pays, M. Wang, qui est également conseiller d’Etat, discutera avec des dirigeants africains de moyens pour faire avancer la mise en œuvre du plan d’action adopté lors du sommet du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) de Beijing, qui s’est tenu en septembre dernier.

Il est prouvé que la Chine est une vraie amie et partenaire de coopération de l’Afrique, sur la base des principes de sincérité, de résultats concrets, d’amitié et de bonne foi.

La Chine respecte le choix des peuples africains de poursuivre leurs propres voies de développement et n’a jamais imposé de “prescriptions”. Face à des défis ou des problèmes, la Chine cherche des solutions d’une manière ouverte et honnête et à travers des consultations avec ses interlocuteurs africains.

C’est dans le besoin que l’on reconnaît ses vrais amis. Depuis des décennies, la Chine envoie en Afrique des équipes médicales pour l’aider à lutter contre les épidémies et des experts en agriculture pour développer des techniques agricoles adaptées. Elle offre également des soutiens financier et technique à la transformation des infrastructures et à la réduction de la pauvreté.

La Chine comptait parmi les premiers pays à fournir de l’assistance au moment où Ebola faisait des ravages en Afrique de l’Ouest et où l’Afrique de l’Est était frappée par une grande famine.

Le financement de 60 milliards de dollars que la Chine a promis lors du sommet de Johannesburg du FCSA en 2015 a depuis été livré ou aménagé, et les dix programmes de coopération convenus ont largement bénéficié aux populations locales.

Avec l’extension des réseaux d’autoroutes et de chemins de fer et la construction de terminaux aéroportuaires, de ports maritimes et de parcs industriels à travers l’Afrique ces dernières années, l’interconnectivité du continent a été renforcée et sa capacité industrielle a été libérée.

Quant aux échanges entre les peuples, les équipes médicales chinoises, les centres culturels et les Instituts Confucius ont servi de plates-formes majeures de communication pour renforcer la compréhension mutuelle. De plus, des séries télévisées et des films chinois ont été introduits en Afrique.

Le voyage de début d’année du chef de la diplomatie chinoise permettra d’aborder la mise en œuvre des initiatives de collaboration proposées lors du sommet de Beijing du FCSA, qui couvrent des domaines tels que l’industrialisation, les infrastructures, la facilitation du commerce, le développement vert, le renforcement des capacités et les soins de santé.

Ces initiatives devraient conduire la coopération Chine-Afrique vers une nouvelle ère au cours des trois prochaines années et au-delà, dans le cadre des efforts de réalisation d’une communauté de destin pour l’humanité.

.