Le Sénégalais Assane Diagne dirige le premier bureau de RSF en Afrique subsaharienne

      Commentaires fermés sur Le Sénégalais Assane Diagne dirige le premier bureau de RSF en Afrique subsaharienne

Dakar, 24 janvier (APS) – L'ancien rédacteur en chef de l'agence de presse sénégalaise Assane Diagne, qui a lancé la version française de Africa Check, a été nommé à la tête du premier bureau de Reporters sans frontières (RSF). ) en Afrique subsaharienne, annonce l’ONG spécialisée dans la défense de la liberté de la presse.

"Nous sommes fiers d'accueillir Assane au sein de l'organisation", a déclaré Christophe Deloire, secrétaire général de RSF, fort de son expérience, qui possède toute la légitimité et les qualités nécessaires pour assurer le succès du premier poste de RSF. En Afrique subsaharienne, il apporte une expertise unique qui profitera à toute l'équipe de RSF dans le monde. "

Le bureau de Dakar a notamment pour mission de garantir et de protéger la liberté de la presse, de soutenir les acteurs locaux et de promouvoir les priorités de l’organisation dans la région, indique RSF dans un communiqué.

Le bureau de Dakar couvre douze pays d'Afrique de l'Ouest (Sénégal, Cap Vert, Gambie, Guinée Bissau, Guinée, Sierra Leone, Libéria, Côte d'Ivoire, Burkina Faso, Ghana, Togo et Bénin). .

"Au département des programmes, il achève les activités du bureau Afrique dirigé par Arnaud Froger au siège de RSF à Paris", indique le communiqué.

Selon le communiqué, le bureau de Dakar est le premier ouvert par RSF en Afrique subsaharienne. "Cela fait partie du système de déconcentration de RSF, qui compte désormais 13 bureaux régionaux et nationaux, ainsi que des correspondants et représentants dans 130 pays", écrit l'ONG, qui affirme qu'elle se consolide et continue de se développer.

Diplômé du Centre d'études sur les sciences et technologies de l'information de Dakar (CESTI) et de l'École de journalisme de l'Université de Cardiff, Assane Diagne était rédacteur en chef à l'Agence de presse sénégalaise avant de fonder le Dakar Africa Check, qui est devenu le premier site de vérification des faits en Afrique francophone. Il était le rédacteur en chef depuis octobre 2015.