Le Sommet de Brazzaville appelle à «des élections apaisées» en RDC

      Commentaires fermés sur Le Sommet de Brazzaville appelle à «des élections apaisées» en RDC

Selon le communiqué final publié à l’issue de leurs travaux, les responsables des deux structures ont appelé la classe politique et la société civile de la RDC à l’apaisement et à la retenue.

A ce propos, les participants au Sommet ont, d’une part, réitéré « leur engagement et leur disponibilité à accompagner la RDC dans cette période sensible » et, d’autre part, ont décidé de dépêcher à Kinshasa, demain jeudi, une délégation de la CIRGL et de la Sadc en vue de rendre compte au président Kabila Kabangué des conclusions de la rencontre de Brazzaville.

Sur la même lancée, les chefs d’Etat et de gouvernement de la CIRGL et la Sadc, présents au Sommet, ont appelé la communauté internationale à apporter « un soutien conséquent » aux autorités de la RDC dans la lutte contre le virus Ebola. Profitant de l’occasion, ils ont exprimé leur solidarité et leur compassion à l’endroit des victimes de cette maladie, notamment les populations de la région de Beni.

Le Sommet a par ailleurs condamné les violences perpétrées dans l’est de la RDC par des groupes armés contre les populations civiles et les forces de la mission d’observation des Nations Unies.

Sur un plan plus général, les chefs d’Etat et de gouvernement de la CIRGL et de la Sadc ont souligné l’importance de la paix et de la

sécurité comme condition essentielle au développement  des deux sous-régions. Partant de là, ils ont fait part de leur rejet de tout acte de violence susceptible d’affecter les populations.

Pour conjurer ces périls, ils ont souligné la nécessité de mettre en œuvre les différents engagements pris dans le cadre du Pacte sur la sécurité, la stabilité et le développement dans la région des Grands Lacs et de l’Accord cadre pour la paix et la sécurité et le développement en RDC et dans la région des Grands Lacs.

Convoqué par le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou N’Guesso, par ailleurs président en exercice de la CIRGL, le Sommet de Brazzaville a vu la participation du président namibien Hage G.Geingor, président en exercice de la Sadc, du président de la Zambie, Edgar Chagwa Lungu, du président de l’Angola, Joao Manuel Gonçalves Lourenço et du président Mogweetsi Masisi du Botswana.

Les ministres et représentants les chefs d’Etat du Rwanda, de la RDC et de l’ambassadeur de l’UA en RDC, Amba Abdou Abarry, ont également pris part aux travaux.

LCM/cat/APA