Mazars organise une messe africaine à Casablanca pour le lancement de sa business unit …

      Commentaires fermés sur Mazars organise une messe africaine à Casablanca pour le lancement de sa business unit …

Pour marquer une étape décisive dans le lancement de sa business unit "Afrique", Mazars réunit plus de 250 décideurs marocains, africains et opérationnels en Afrique autour des défis auxquels le continent fera face en 2019.


LIRE AUSSI SANAE LAHLOU INTEGRUE MAZARS À L'UNITÉ PILOTE «AFRIQUE»


Et autant que les défis et les défis, le continent a à la fois politique et économique. Par ailleurs, la société Mazars, qui possède une longue expérience dans l'accompagnement d'opérateurs et d'entreprises dans leur développement en Afrique, réunira pour l'occasion des experts de premier plan de Mazars sur différents thèmes cruciaux du continent afin de discuter avec les entrepreneurs marocains des enjeux de 2019.

Sur le front politique, la note conceptuelle de l’événement prévu pour le 26 février à Casablanca souligne que «des élections législatives et / ou présidentielles sont programmées au Sénégal, au Nigeria, en République du Congo, en Guinée Bissau, au Burkina Faso, au Bénin, en Algérie et en Afrique. Sud, Tchad, Mauritanie, Cameroun, Tunisie, Madagascar: les enjeux sont importants dans chacun de ces pays. Les nouvelles politiques pourraient être de bon augure pour l'environnement économique. En revanche, les conflits internes et l'insécurité pourraient présenter des risques latents dans certains pays ".


LIRE AUSSI CROISSANCE ÉCONOMIQUE: PERSPECTIVES ET PERSPECTIVES


Cet axe doit répondre à plusieurs thèmes dont l'attente des élections de l'année? Nigeria, Sénégal, Afrique du Sud, Algérie, Tunisie, etc. Quelles interactions entre les pays face à l’intérêt croissant des pays émergents: Chine, Russie, Inde, Turquie? L'Afrique et ses partenaires historiques: Europe, France, etc. Quel impact du Brexit sur l'Afrique? La présidence de l'Union africaine égyptienne? Donald Trump et l'Afrique? La femme africaine en 2019? Le Maroc en Afrique?

Pour le débat, le premier panel sera animé par Paulo Gomes, ancien candidat à la présidence de la Guinée Bissau et cofondateur de New African Capital Partner, le professeur Alioune Sall, directeur exécutif de l'Institut des futurs africains, Abdelmalek Alaoui, président de la Tribune Afrique et le Huffpost et Francis Kpatinde, journaliste (Jeune Afrique, Le Monde, etc.) et enseignant à Sciences Po Paris

Le deuxième point fort de cette réunion concerne les problèmes économiques qui sont différents mais largement dépendants. Pour y répondre, les organisateurs ont choisi plusieurs sujets à débattre, tels que la mise en place de la zone de libre-échange continentale africaine (AfFACE), l’équilibrage des indicateurs macroéconomiques et la consolidation des finances publiques, la relance de l’investissement du secteur privé, la standardisation des investissements. économies, le durcissement des politiques monétaires de certains pays, la diversification économique, la réforme de la monnaie, la nécessité d'investir dans la recherche et l'innovation, etc.

Abdou Diop, associé directeur général de Mazars Audit and Consulting, Kako Nubukpo, économiste, ancien ministre de la Prospective et de l'évaluation des politiques publiques du Togo et ancien directeur de la Francophonie économique et numérique au sein de l'OIF, Moussa Mara, ancien Premier ministre et Yacine Fal, ancienne candidate à la présidence du Mali, vice-directrice générale et responsable pays de la Tunisie à la Banque africaine de développement (BAD) et Guillaume Arditi, expert en économie des produits de base. La table ronde sera animée par Estelle Youssouffa, journaliste et consultante économique.


VOIR ÉGALEMENT LE MAROC REÇOIT UN ACTEUR CLÉ DU CONTINENT AFRICAIN


Mazars organise une messe africaine à Casablanca pour le lancement de sa division Afrique a été modifié pour la dernière fois: 18 février 2019 par Imane Bouhrara