Pionniers africains sur le marché français (4/6): Gervais Koffi Djondo, co-fondateur d'Ecobank

      Commentaires fermés sur Pionniers africains sur le marché français (4/6): Gervais Koffi Djondo, co-fondateur d'Ecobank

Même si Gervais Koffi Djondo n'apparaît plus dans les documents officiels d'Ecobank, aujourd'hui président d'honneur, son empreinte sur cet homme de la finance africaine reste indélébile. Et l’homme n’en est pas encore si loin, car en 2013, quand au cœur d’un scandale de gestion, il a appelé à la démission de Kalopo Lawson, PCA et fils de son défunt ami et cofondateur d’Ecobank, Adeyemi Lawson.

Lire aussi: Bill et Melinda Gates: "La surprise qui a changé nos vies"

Comptable professionnel, Gervais Koffi Djondo est d’abord un cadre en poste à l’étranger et dans son pays, le Togo, où il a occupé de hautes fonctions dans les années 1970, dont celle de président de la Chambre de commerce et d’industrie, avant de rejoindre le gouvernement dirigé par le président Gnassingbe Eyadema en 1984. Ministre de l'industrie et des sociétés d'État. Ecobank a été fondé en 1985 à la suite de sa rencontre avec A. Lawson, alors que l'ancien ministre togolais est président de la Chambre de commerce de l'Afrique de l'Ouest. Objectif: créer une banque dans laquelle chaque Africain s’identifierait indépendamment de sa langue officielle. Le développement est éblouissant.

Lire aussi: Investissements énergétiques pour l'Afrique: où sommes-nous?

Au fil des ans, l'actionnariat et l'organisation du premier groupe bancaire panafricain évoluent, tandis que la banque est présente sur tout le continent. Koffi Djondo est au PCA depuis sept ans (1996-2013) et depuis lors, le projet de conquête de l'Europe est déjà en gestation. Ce dernier s'est concrétisé en 2008 avec la création à Paris de EBI SA, la filiale locale au capital de 65 millions d'euros. Voulant couvrir les activités internationales d’Ecobank en France, en Angleterre, à Dubaï et en Chine, la société assiste des clients africains dans leurs opérations internationales ainsi que des sociétés étrangères intéressées par l’Afrique. Pendant ce temps, Gervais Koffi Djondo prend du recul, mais ses conseils sont précieux.

Lire aussi: Quels sont les pays les plus globalisés en Afrique? [Rapport]

À la tête du groupe bancaire panafricain depuis le 1er septembre 2015, Adeyemi Lawson perpétue le rêve de Gervais Koffi Djondo et décide de "faire d'Ecobank ce que les pères fondateurs voulaient qu'il soit depuis le début".